Les vidéos de Katas de la communauté

Pinan Nidan Kata par Peter Keijers dans les années 80-90

Kata Pinan Nidan par Peter Keijers

Pinan Shodan Kata par Peter Keijers dans les années 80-90

Kata Pinan Shodan par Peter Keijers

Pinan Sandan Kata par Peter Keijers dans les années 80-90

Kata Pinan Sandan par Peter Keijers

Pinan Yodan Kata par Peter Keijers dans les années 80-90

Kata Pinan Yodan par Peter Keijers

Pinan Godan Kata par Peter Keijers dans les années 80-90

Kata Pinan Godan par Peter Keijers

Kushanku Kata par Peter Keijers dans les années 80-90

Kata Kushanku par Peter Keijers

Kushanku Kata par Xavier Wispenninckx dans les années 80-90


Kushanku Kata par Xavier Wispenninckx


Naihanchi Kata par Xavier Wispenninckx dans les années 80-90

Naihanchi Kata par Xavier Wispenninckx

KIHON KATA N°1

Le Kihon Kata N°1 est un Kata de base qui nous a été enseigné par Yoshikazu Kamigaito Sensei dans les années 1970-1990 en Belgique.

Ce Kata très simple, en apparence, est au départ destiné à être enseigné aux débutants en Karaté Wado-Ryu.

Après la position de Yoi de départ, seule la position de Zenkutsu Dachi est utilisée.

Il y a trois techniques utilisées dans ce Kihon Kata N°1, à savoir, Junzuki, Gedan Barai et Jodan Age Uke. Pour plus de détails sur ces techniques, je vous renvoie au Manuel de Karaté Wado-Ryu pour Moniteur – Volume 2 «  KIHON » écrit par Yoshikazu Kamigaito Sensei

En plus de ces trois techniques à travailler pendant le Kata, il y a deux aspects importants à y développer :

1. Les rotations du corps avec changement de direction et exécution de Gedan Barai.

Ici, il faut rechercher la plus grande amplitude de rotation des hanches et c’est pourquoi, dans le premier mouvement par exemple, le placement du pied gauche doit se placer à la bonne place avant que le corps ne change d’attitude ou de direction. Seul le bras gauche va se placer avec le poing un peu plus bas que l’épaule droite, dos du poing vers le bas.

A ce moment seulement, la rotation rapide et ample des hanches, en sens inverse des aiguilles d’une montre, va permettre le déroulement correct du Gedan Barai  avec Kime. En fin de Gedan barai, le poing sera idéalement au-dessus de votre jambe gauche (ni à droite et ni à gauche de votre jambe gauche).

Idéalement cette bonne position est en fait le résultat de votre bonne utilisation de la rotation des hanches.

Tous les autres déplacements avec rotation du corps suivent ces principes généraux.

2. Les déplacements de type Kihon avec notamment les trois Age Uke et avec les trois Junzuki, ainsi que tous les Junzuki individuels après chaque rotation-changement de direction.

Ceci peut aussi être considéré comme une application du Kihon traditionnel (pratiqué sur toute la longueur du dojo).

En effet dans le Kihon Kata on répète trois fois seulement Age Uke et trois fois Junzuki.

Il y a donc moyen de rechercher un rythme varié en amplitude et vitesse dans l’exécution de ces trois répétitions ce qui en fait donc un élément plus vivant que dans le Kihon.

Ce Kata simple permet aussi d’aborder la concentration d’esprit ( Zanshin ) dans notre attitude et mouvements. En effet pendant chaque rotation ou déplacement vers l’arrière il faut rester conscient de l’adversaire face à nous ou situé derrière nous.

Cela nous amène à travailler notre vision et perception générale de l’environnement dans lequel on se trouve, à travailler notre équilibre dans des mouvements rapides de changement de direction et de rester toujours sur le qui-vive et prêt à se défendre ou à attaquer de nouveau.

Deux aspects sont également abordé dans ce Kihon Kata:

Le Kiai, répété quatre fois, permet aux débutants de s’habituer à effectuer certaines attaques ou défenses tout en puissance et Kime avec un Kiai puissant; il permet aussi de travailler le rythme cité ci-dessus.

Le Hikité, particulièrement dans les rotations du corps, peut ici aussi y être travaillé de façon consciencieuse et volontaire.

Tous ces aspects positifs du Kihon Kata N°1 en font également donc un Kata idéal pour les plus avancés et même ceux qui ont plusieurs Dan à leur ceinture.

En effet, les avancés de par leur expérience et leurs années de pratique seront amenés à effectuer des mouvements moindres en amplitude, à prendre des positions plus hautes, à être moins en Zanshin vu leur « niveau de perfection »…

A leur niveau pourtant, le travail de ce Kihon Kata N°1 leur rappellera certains concepts fondamentaux qu’ils pourraient avoir un peu oubliés en pratiquant les Katas « avancés ».

Il leur fera peut-être (re)découvrir une vigueur un peu oubliée par l’âge, une volonté d’attaque et de défense, un esprit prêt à tout moment.

Il fera comprendre aussi aux débutants que ce Kihon Kata N°1 pour débutants est en fait aussi un Kata pour avancés.

Ceci, je le constate, en ressort très bien de la vidéo dans laquelle le Kihon Kata N°1 est exécuté par Lars, Michel et Giovanni, trois Karatekas ayant de longues années de pratique mais toujours enthousiastes par ce « simple » Kata. 

Xavier Wispenninckx, 14-05-2022

PS : prochainement viendra le tour de Kihon Kata N°2 encore appelé Keri Kihon Kata